Expert immobilier Expert immobilier
Expertises Diagnostics Autres missions Experts immobiliers Qui sommes-nous ?
MENU

Expertise divorce / succession

En cas de divorce ou de succession, des affaires de famille souvent compliquées et délicates, il est parfois difficile de faire la part des choses entre les émotions, les rapports de force et les intérêts de chacun. Pour passer ces épreuves avec plus de sérénité tout en s’assurant que chaque partie obtient bien la part qui lui revient, faire appel à un expert immobilier peut être une solution à considérer. Objectif, indépendant et fort de méthodes d’analyse fiables, il reste en effet synonyme d’impartialité.

L’expert immobilier : le professionnel impartial dont vous avez besoin

Que vous soyez en situation de séparation ou que vous viviez l’épreuve difficile d’une succession, vous avez peut-être été tenté de vous tourner vers votre agent immobilier afin d’estimer votre bien. S’il est évidemment expert dans le domaine des transactions immobilières et souvent fort d’une bonne connaissance du marché local, ce dernier n’est cependant pas le mieux indiqué pour répondre objectivement à votre demande. En effet, contrairement à l’expert immobilier, professionnel indépendant, l’agent immobilier est impliqué personnellement dans la vente, ses propres intérêts pouvant de ce fait conditionner ses estimations du bien.

Une expertise synonyme d’objectivité et de sérénité pour tous

On dit que les bons comptes font les bons amis et en cas de divorce ou de succession, l’expertise immobilière permet souvent d’éviter les mauvaises surprises et prévient les litiges. Si ses avantages sont évidents en cas de situation conflictuelle, elle est également à adopter dans les contextes moins difficiles et ce, pour garantir la meilleur équité.

Conscients des nombreux enjeux que cette procédure représente aux yeux de leurs clients, nos experts immobilier s’impliquent dans leurs missions tout en garantissant la plus grande impartialité. Cependant, une fois la valeur du bien et/du terrain estimée, ce sera le notaire, et non l’expert, qui se chargera de la répartition. Chaque ex-époux ou chaque successeur sera alors libre de jouir de son patrimoine.